Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Juin 19, 2020 in Santé | 0 comments

Comment les hôpitaux font-ils face aux pannes d’électricité ?

Comment les hôpitaux font-ils face aux pannes d’électricité ?

Dans certaines circonstances très rares, des pannes d’électricité se produisent à grande échelle. Si une coupure d’électricité n’est pas très grave pour les particuliers, cela peut avoir de lourdes conséquences dans le milieu hospitalier. Pour parer à toute éventualité, les hôpitaux sont alors équipés de groupes électrogènes de secours, capables de prendre le relai en cas de panne.

L’électricité : une question de vie ou de mort dans les hôpitaux

Pour sauver des vies, les hôpitaux ont besoin d’électricité. Tout d’abord, pour exercer et faire face aux urgences la nuit, il leur faut de la lumière et donc de l’électricité. Ensuite, les centres hospitaliers utilisent en permanence de nombreux appareils électriques pour soigner les patients ou les maintenir en vie. A savoir, nous faisons par exemple référence aux moniteurs de surveillance ou encore aux appareils d’assistance respiratoire. Sans de tels appareils, de nombreux patients ne pourraient pas survivre.

Comme vous le comprenez, les hôpitaux ne peuvent se permettre de subir une coupure d’électricité. Dans ce contexte, la réglementation en vigueur impose aux établissements de posséder une source d’énergie électrique de secours autonome et stockable. Ainsi, l’emploi de groupes électrogènes de secours s’est généralisé.

Les groupes électrogènes au secours des hôpitaux

Les hôpitaux se sont donc tournés vers l’achat ou la location de groupe électrogène pour se protéger des éventuelles pannes sur le réseau électrique. A savoir, il s’agit là de groupes électrogènes de haute puissance, parfaitement capables de prendre le relai pendant toute coupure de courant. De plus, ces derniers se mettent automatiquement en route en cas de panne détectée.

Ainsi, vous pouvez être rassuré : même en cas de coupure de courant, les hôpitaux peuvent continuer d’assurer les soins de tous leurs patients.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *