Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Oct 29, 2018 in Santé | 0 comments

L’ile de Sardaigne, zone de la longévité et de la santé

L’ile de Sardaigne, zone de la longévité et de la santé

L’ile de Sardaigne en Italie est une « zone bleue » comme Okinawa, c’est-à-dire que c’est une zone où on trouve le plus grand nombre de centenaires vivant en bonne santé. Le terme « zone bleue » est l’initiative du démographe belge Michel Poulain qui a étudié les centenaires de Villagrande en Sardaigne en l’an 2000. Cette étude a été publiée Novembre 2004 dans la revue scientifique «Experimental Gerontology ». Examinons les facteurs expliquant ce phénomène de longévité et de santé en Sardaigne. L’alimentation, les activités journalières, la bonne socialisation, les gènes expliquent ce vieillissement en bonne santé.

L’alimentation

A Villagrande, petit village de Sardaigne, beaucoup de centenaires vivent en bonne santé. Ils font trois petits repas par jour avec de petites portions par personne. Ils quittent la table, l’estomac rempli à 80%. Cette frugalité explique partiellement leur longévité en bonne santé. Les repas sont composés de viande, légumes, fruits, légumineuses, pates, un verre de vin rouge. Chaque repas apporte les protéines, vitamines, sels minéraux, glucides nécessaires à la santé. Tous les produits sont locaux. Cependant, le mode de vie avec des activités journalières et une bonne socialisation explique aussi la longévité en bonne santé des sardes.

Les activités journalières

Côtes de Sardaigne

A Villagrande, comme dans tous les villages sardes, les personnes âgées entretiennent leur maison, font les courses, la cuisine. Autrement dit, ils sont actifs tous les jours de la semaine. La marche est une activité pratiquée tous les jours. A Villagrande, un berger de 84 ans continue de se lever à 4h30 du matin pour monter au refuge où se trouvent ses moutons. Et sa marche est rapide. Néanmoins, la bonne socialisation est aussi un facteur favorisant la longévité en bonne santé de ces populations sardes.

La socialisation

A Villagrande, les centenaires vivent dans leur maison. Leur famille s’en occupe et leur rend visite tous les jours. Même si la personne âgée n’a pas de famille, elle a la visite journalière des voisins qui s’en occupent. Les personnes âgées ont des amis. De plus, les centenaires sont valorisés dans des fêtes auxquelles ils se rendent. Comme à Okinawa, on fait des calendriers photos des centenaires des fêtes de longévité. Néanmoins un autre facteur est à considérer : la génétique.

La génétique

Les familles à Villagrande comptent régulièrement des centenaires. En tous les cas, elles comptent régulièrement des personnes très âgées. Les habitants se mariant dans la localité, ce phénomène est entretenu.

En conclusion, à Villagrande, et en Sardaigne en général, on compte beaucoup de personnes centenaires en bonne santé. L’alimentation, les activités journalières, la bonne socialisation, la génétique, expliquent ce phénomène.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *