Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Jan 18, 2019 in Alimentation | 0 comments

Les différents types de poivre

Les différents types de poivre

Le poivre est l’épice la plus utilisée au monde. Il est sur toutes les tables. Le poivre est digestif, antibactérien, c’est un stimulant, un anti-inflammatoire, et il chasse la déprime. De plus, le poivre est nutritif, il contient les vitamines B, C et K, des minéraux, fer, magnésium, phosphore et potassium. Cependant, consommé en excès, il irrite l’estomac. Notez que plusieurs types de poivre se présentent dans les commerces. Abordons ce sujet.

Le poivre noir

Au départ, tous les types de poivre proviennent des mêmes fruits. Simplement, les fruits sont récoltés à des moments différents. Ils sont d’abord verts, puis rouges, et enfin bruns. Le poivre noir, provient de fruits rouges, qui deviennent noirs en séchant. Les grains sont compacts. C’est le poivre le plus piquant et le plus aromatique.

Le poivre blanc

Le poivre blanc provient lui aussi de fruits rouges qu’on a fait bouillir. Ainsi, le poivre blanc a perdu l’écorce du grain, ce qui explique la couleur blanche du poivre. C’est le moins piquant de tous les poivres.Pepper

Le poivre gris

Le poivre gris est un mélange de poivre noir et de poivre blanc. Il est souvent vendu moulu.

Le poivre vert

Le poivre vert est cueilli avant que le fruit soit mûr. Il est moins piquant que le poivre noir.

Le poivre rose

Le poivre rose est aussi appelé « faux poivre ». C’est un poivre originaire de La Réunion. Il est peu piquant mais néanmoins très aromatique.

Mais ce qui compte aussi en matière de poivre, c’est sa qualité. Il y a du bon et du mauvais poivre.

Bon et mauvais poivre

Le poivre, pour être de bonne qualité, doit avoir été récolté récemment. Ainsi, est-il fort en arôme et riche en nutriments. Pour savoir si un grain de poivre est bon, écrasez le sur une feuille. Si cette dernière est tachée d’un peu d’huile, c’est que le grain de poivre est bon. Si la feuille n’est pas tachée, c’est que le poivre est mauvais c’est-à-dire qu’il a été récolté il y a longtemps.

Pour consommer du bon poivre, la meilleure option est d’acheter des grains de poivre que vous conserverez dans un bocal ou sachet hermétiquement clos, à l’abri de la lumière et dans un endroit sec, car le poivre perd vite sa saveur. Vous pouvez concasser le grain de poivre dans votre assiette au dernier moment, ou le moudre. Le poivre moulu se conserve trois mois en moyenne. Au-delà, le poivre est mauvais, c’est-à-dire qu’il a perdu en arôme et en propriétés nutritionnelles.

Le poivre acheté moulu est plutôt déconseillé. En effet souvent il est mélangé avec des aromates moins onéreux comme la poudre de colza et de chènevis. Quelquefois, il a même des traces de poussière. Avis aux consommateurs !

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *