Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Déc 18, 2019 in Bien-être | 0 comments

Les 4 hormones du bonheur

Les 4 hormones du bonheur

Vous vous demandez comment atteindre le bonheur ? Sachez alors qu’il y a principalement 4 hormones à la base du bonheur. Il s’agit de la dopamine, de l’endorphine, de l’ocytocine et de la sérotonine. Vous pouvez alors créer de nouvelles habitudes par rapport à chaque hormone.

La dopamine

La dopamine correspond à l’euphorie ressentie lorsque vous trouvez ce qui correspond à vos besoins. Cela pousse alors à l’effort pour trouver des objets ou des situations qui paraissent agréables selon les expériences passées. Plus la récompense s’avère importante, plus la décharge de dopamine est élevée.

Par garder un niveau de dopamine élevé, il est alors conseillé de vous réjouir des petits succès du quotidien. Et si vous avez un objectif, l’idéal est de le découper en plusieurs petits objectifs intermédiaires, qui vous permettront de vous réjouir à chaque fois que vous atteignez l’un d’eux.

L’endorphine

L’endorphine est sécrétée pour diminuer la douleur physique, notamment pour fuir un danger et se mettre à l’abri. Rire ou pleurer entraîne également la sécrétion de cette hormone.

Pour avoir un bon niveau d’endorphine, il est donc conseillé de rire chaque jour. En parallèle, vous pouvez faire certains exercices physiques pour déclencher cette hormone. En l’occurrence, le Tai chi et le Qi Gong sont particulièrement conseillés.

rire
Un des secrets du bonheur : Rire vraiment au minimum une fois par jour

L’ocytocine

L’ocytocine correspond à l’hormone de sécurité et d’attachement. Cette hormone se déclenche lors de contacts physiques, lorsque la confiance remplace la méfiance et lorsque la solitude cesse au moment où l’on rejoint un groupe.

Par rapport à cela, vous pouvez donc porter votre attention au moment où vous accordez votre confiance à quelqu’un. En l’occurrence, vous pouvez établir la confiance par étapes. Par exemple, le premier jour, vous pouvez simplement établir le contact visuel. Le second jour, vous pouvez parler de météo et ainsi de suite… De l’autre côté, sachez que respecter vos engagements est source d’ocytocine chez les autres.

La sérotonine

La quatrième hormone du bonheur, la sérotonine, vient de la satisfaction d’être respecté et dominant. Dans le passé, avoir une position dominante dans un groupe augmentait les chances d’accéder aux différentes ressources comme la nourriture. De plus, une telle position augmentait les chances de se reproduire. Ainsi, le cerveau incite toujours à progresser en ce sens avec la sérotonine. 

Pour développer cette hormone, vous pouvez alors exprimer chaque jour votre fierté par rapport aux actes accomplis. Pour bien faire, vous pouvez même partager cela avec quelqu’un. En parallèle, il est préférable de pas ne considérer une position sociale que vous n’avez pas. Satisfaites-vous plutôt qu’une autre personne prenne les responsabilités. Et si vous êtes dans une position de dominant, appréciez le respect et le pouvoir de choix que cela implique au lieu de vous focaliser sur la pression induite.

Pour créer et conserver durablement vos nouvelles habitudes, sachez qu’il vous faudra les répéter pendant 45 jours. En effet, le cerveau utilise généralement les mêmes circuits neuronaux. Pour instaurer de nouvelles habitudes et changer les circuits neuronaux, il faut alors prévoir une répétition sur 45 jours.

*A savoir : Cet article s’inspire du livre « Habits of a Happy Brain » de Loretta Graziano, dont le résumé est disponible sur l’application Koober. Si vous souhaitez accéder à tout le résumé de ce livre ou à d’autres contenus sur la thématique du bien-être/développement personnel, rendez-vous sur Koober.

Plus d’informations ici

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *