Pages Menu
Categories Menu

Posted by on Avr 29, 2019 in Alimentation, Santé | 0 comments

Devenir végétarien : découvrez les risques

Devenir végétarien : découvrez les risques

Le régime végétarien est plébiscité pour les nombreux bienfaits qu’il apporte à notre organisme. Il contribuerait à réduire les risques de maladies cardiovasculaires, permettrait de vivre plus longtemps et réduirait les risques de cancer colorectal. Cependant, il y a toujours un revers de la médaille. En effet, les scientifiques s’aperçoivent qu’il existe certains risques liés à ce type de consommation alimentaire. Il faut donc prendre quelques précautions afin de protéger sa santé.

Les risques de carences alimentaires

Voici sans conteste l’un des principaux reproches, qu’on adresse souvent au régime végétarien. La plupart des personnes non-végétariennes estiment que ce régime pourrait même s’avérer dangereux pour ses adeptes. Mais quel est donc l’avis des scientifiques ? De nombreuses études ont démontré, qu’effectivement, les végétariens sont bien plus sensibles à certaines carences. C’est notamment le cas du fer, des omégas-3, des vitamines D et B12. La vitamine D et le fer manquent particulièrement. Or, la première sert au développement du système immunitaire, à la protection des neurones et os ainsi qu’au bon fonctionnement musculaire tandis que le second joue un rôle primordial pour le sang entre autres.

Toutefois, la plupart des végétariens connaissent ces risques. Pour rester en bonne santé, il vaut alors mieux ne pas se priver d’œufs ou de laitages. Les compléments alimentaires peuvent également s’avérer être de bons alliés pour pallier à ces déficiences.

Augmentation de l’anxiété et des états dépressifs

Une étude scientifique a relevé que les végétariens auraient plus tendance à souffrir de dépression. Les scientifiques ont toutefois précisé qu’il ne fallait pas encore tirer de conclusions trop hâtives. Il est donc nécessaire de mener des études complémentaires. Néanmoins, le manque de vitamine B12 a un impact certain sur l’humeur. Cette vitamine est très difficile à obtenir autrement qu’en consommant de la viande. Par ailleurs, un excès d’omégas-6, présents en grande quantité dans ce type de régime, aurait également une incidence négative sur la santé mentale. Une fois encore, les végétariens ont donc tout intérêt à se procurer des gélules pour pallier à ce manque.Complements-alimentaires

Le régime végétarien est-il bon pour la santé ?

Le fait d’être végétarien réduirait le risque de cancer colorectal et de maladies cardiovasculaires. Voici un aspect indéniablement positif du régime végétarien. Toutefois, certaines études tendent à montrer l’inverse. En effet, si le végétarisme aurait bel et bien des effets positifs à court terme, il aurait en revanche des conséquences négatives à long terme. Tout d’abord, les personnes dont les ancêtres auraient été végétariens ont plus de chance de développer une mutation génétique responsable de cancers colorectaux. Cela vient en parti expliquer les incohérences observées par les scientifiques concernant les statistiques relevées. Ensuite, le surplus d’omégas-6 du végétarisme interférerait avec le rôle des omégas-3. Or, ces derniers sont connus pour leur effet contre les maladies cardiovasculaires.

Pour conclure, les études paraissent pour le moment contradictoires. En plus des carences induites par le végétarisme, les effets positifs à court terme pourraient être annulés, voire supplanter, par des effets négatifs à long terme. En attendant d’autres études scientifiques, il convient d’adopter ce régime plus pour la cause animale que pour ses impacts sur la santé. La meilleure solution reste donc d’éviter la viande tout en veillant à bien consommer suffisamment d’œufs, de poissons et de compléments alimentaires.

0 Comments

Trackbacks/Pingbacks

  1. Pourquoi la viande rouge est dangereuse pour la santé ? On vous dit tout ! - […] il peut vous venir à l’idée de devenir végétarien. Toutefois, ce n’est pas forcément une si bonne idée. En…

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *